dimanche 19 décembre 2010

Isidore Datsinov

De là où je suis je ne vois bien qu’Isidore, un-peu ridicule dans son costume trois-pièces veste T-shirt et frac, avec sa coupe de cheveux démodée. Pauvre Isidore perdu dans la forêt la forêt urbaine, avec ses clairières et ses rangées serrées, pauvre Isidore amant des mystères. Pauvre Isidore dont les initiales-I.D. rappellent à chacun son caractère idéel-issu et évoluant dans le monde des idées.
Posté par monsieure à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]