dimanche 15 mars 2009

Historietta

John passait son temps à parler avec Léonine. « Ce vieux monsieur que tu vois là est myope, mais je peux te le dire car je le connais un peu : tu ne le verra jamais avec des lunettes, il préfère les lentilles de contact. Ses yeux sont secs, il souffre… aveuglé, tâtonnant,, il titube vers les douches des filles sans le savoir pour y nettoyer ses yeux. » Ou encore : « C’était un authentique soir de Février : temps lugubre, pluie froide, crachin. Et les petites cours de immeubles recevaient l’eau et réagissaient en devenant... [Lire la suite]
Posté par monsieure à 12:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

samedi 14 mars 2009

Un

Pensum: La manière dont je me sens à l'instant (pas maintenant biensûr, c'est un pensum) ne fera jamais que ce que j'écris ressemble à ce que je sens, à l'instant. Faire des phrases n'a jamais ressemblé à faire des morceaux de sentiments. Et puis, d'ailleurs, mon état actuel (pas maintenant, c'est un pensum) ne fera jamais les phrases à ma place. Vive la raison, vive la décision, à bas les hérissons à foison!
Posté par monsieure à 14:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 6 mars 2009

Livre fin...

Voici les dernières pages de mon livre, produites courant janvier. Bientôt un autre livre suivra, surtout des textes absurdes sur des radiateurs et des tramway, avec apparition subite des célèbres John et Martin.
Posté par monsieure à 21:33 - Commentaires [3] - Permalien [#]
mardi 3 février 2009

Livre4

Les Pélicans ont souffert leur impudence. Je suis à nouveau prêt à vous fournir des pages de mon livre. On a ici: le frontispice, deux paysages mal présentés et un paysage bien présenté, et deux portraits de groupe. Je demande personnellement à un certain Canidé bien connut s'il connaît un certain graveur introuvable du nom de David Teniers le Jeune; Et s'il possède un ouvrage du célèbre Arthur Cravan, poète boxeur mort en 1918. Ou n'importe qui d'autre, du reste. Bonsoir. *
Posté par monsieure à 21:42 - Commentaires [5] - Permalien [#]
mardi 27 janvier 2009

Photographie

Les pélicans m'ont volé mon livre. Avant la fin de la semaine je l'aurais pour vous montrer la prochaine illustration, voir même les deux prochaines. En attendant je m'occupe de poésie et de photographie, de minimalisme en photographie plus exactement. Voyez plutôt:
Posté par monsieure à 20:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 20 janvier 2009

Livre 3

Au commencement de ce nouvel ouvrage il y avait un texte. C'est un petit texte d'introduction à cette parution des éditions de La Certitude, le voici. Monsieur Degraël fut un homme curieux. Une pauvre découverte le transporta, il y a des années, aux confins encombrés d’un dense univers, de ceux qui exaltent et qui effraient. C’est presque une boutade, mais c’est cette horrifiante passion qui l’amena à mourir en hôpital psychiatrique il y a quelque temps. Il s’enferma dans le sombre silence angoissé et balbutiant de ceux... [Lire la suite]
Posté par monsieure à 17:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 16 janvier 2009

Livre2

J'ai déjà un premier dessin. Dans ce deuxième épisode on nous rabâchera que le livre s'intitule "Indicible", puis on aprendras avec un peu plus de curiosité qu'il est question d'un certain Monsieur Degraël mort récemment en asile psychiatrique, et qui peinait à faire comprendre au Monde une incroyable vérité. Mais avant, comme promis, (ou pas) la ligne éditoriale de ce blog pour la nouvellez année: ____________________________________________________________________________
Posté par monsieure à 22:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 16 janvier 2009

Livre

Monsieur a écrit un livre, mais d'abord je vous souhaite une bonne année et un soyeux noël, celui de l'année prochaine (sinon, ça porte malheur et préjudice. Il faut le savoir.) On avait peut être remarqué, ici ou là, l'extrême dissipation de moi, Monsieur, et on aurait peut-être eu meilleur temps de lui faire remarquer (méchamment.) Aurait-il aimé? Tu ne sais pas. Il s'en est passé des choses depuis Décembre: Noël ce n'est pas rien, l'Entre-Deux-Fêtes non plus, des vraies Années Folles à échelle réduite. Mais, voyez vous, on... [Lire la suite]
Posté par monsieure à 22:11 - Commentaires [3] - Permalien [#]
samedi 6 décembre 2008

L'Incroyable Si Le Vin Versus L'Incroyable Monsieure

Il entre sournoisement par une porte de côté et constate que son ami fait des heures suplémentaires. Bosse pas trop, ou on ve t'appeler Quasimodo. C'est donc encore toi, L'inbcroyable Si Le Vin. Tu ferais bien de faire attention, CHAMEAU!! Vaut mieux être un chameau qu'un chalumeau, je cxrois!! Je suis pas un allumeur de réverbère, MOI. Tu crois pouvoir me battre, espèce de...de... de chat allume-eau!! Je t'ai vu, tous les soirs, allumer de l'eau avec ta queue de chat... Je suis pas un chat allume-eau, mais un chat en allu. mais... [Lire la suite]
Posté par monsieure à 21:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 1 décembre 2008

Mollusque

Monsieur vous parle; Monsieur vous dit qu'il parle: -J'ai l'activité artistique d'une huître molle bonne amie d'Hitler en 1945. Ce qui n'est qu'une manière détournée pour dire que je ne blogue pas depuis un petit moment, ce que chacun d'entre vous avait, peut-être, remarqué déjà. c'est honteux (manifeste sa présence) AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAArrrghhtypp aaarrrhhhhffrrrttr  gggrrnnnbbortiguliapte GGGGrrraaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ppsaoplpppp  GRRRRRrrrrAAAAeedfrf DDDDDDttttt bbbb (déchire haineusement des petits papiers et tord... [Lire la suite]
Posté par monsieure à 22:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]